2020-07-16 Actualités produits

Alfa Laval élargit sa gamme Compabloc avec le lancement de Compabloc+

Avec plus de 30 000 unités installées dans le monde, la gamme Alfa Laval Compabloc est largement reconnue comme le leader du marché de la technologie d’échange de chaleur de type bloc. Alfa Laval lance maintenant Compabloc+, une nouvelle gamme qui couvrira les besoins d’un plus grand nombre d’applications dans les process de l’industrie des procédés lourds. Grâce à l’ajout d’un nouveau concept d’étanchéité innovant, Compabloc+ assure un fonctionnement sûr sans risque de fuites à des pressions allant jusqu’à 60 bar.

 

« Compabloc a fait ses preuves dans l’industrie pour son efficacité et sa fiabilité de transfert de chaleur », affirme Anne Baymont, gestionnaire de portefeuille chez Alfa Laval. « Mais depuis quelques temps, certains clients nous expliquent qu’ils recherchent les performances thermiques du Compabloc dans des conditions de pression plus élevées pour relever certaines applications. Nous avons écouté attentivement leurs commentaires et développé Compabloc+ spécifiquement en gardant ces nouveaux besoins et défis à l’esprit. »

 

L'innovation sous pression

 

Compabloc+ se distingue des modèles précédents d’échangeur de chaleur grâce à une caractéristique de conception qu’Alfa Laval a baptisée +Seal. Ce concept d’étanchéité en instance de brevet est le premier de son genre pour les échangeurs de chaleur de type bloc, avec un joint graphite entièrement confiné, plutôt qu’un joint plat traditionnel. Cette innovation permet au Compabloc+ de gérer en toute sécurité des pressions d’exploitation plus élevées qu’il n’était possible dans le passé.

 

« La résistance supplémentaire à la pression qu’offre +Seal n’est vraiment qu’un début », ajoute Anne Baymont. « Sa conception protège également le joint et empêche un serrage trop important des panneaux pendant le service, ce qui rend l’entretien plus facile, plus sûr et plus rapide pour les opérateurs de nos clients. »

 

De nouvelles possibilités pour une nouvelle ère

 

Les capacités de performance du Compabloc+ permettent d’accroître la durabilité de tâches qui – jusqu’à présent – reposaient en grande partie sur des échangeurs de chaleur encombrants et thermiquement peu efficaces. Cela comprend des applications telles que l’hydrotraitement dans les raffineries de pétrole, qui devient de plus en plus important à l’heure où les raffineurs s’adaptent à l’évolution de la réglementation sur le soufre dans les carburants. 

 

« Le premier Compabloc+ a été installé pour la récupération de la chaleur des réacteurs dans une unité de désulfuration du naphta, une tâche qui était traditionnellement réalisée avec des échangeurs tubulaires », explique Chris Wajciechowski, directeur Business Development chez Alfa Laval. « Grâce à une efficacité thermique 3 à 5 fois plus élevée, le Compabloc+ augmente la quantité pratique de chaleur récupérée par notre client sur cette application, réduisant ainsi ses coûts d’exploitation et améliorant la durabilité environnementale. Le Compabloc+ a également remplacé l’équivalent de dix échangeurs tubulaires, réduisant ainsi de 90 % l’espace requis pour l’installation. 

 

 

Pour en savoir plus et voir les vidéos de nos experts en transfert de chaleur Alfa Laval, visitez la page Compabloc+. 

 

Mots-clés

Tous
Compabloc plus 640x360

Pourquoi remplacer son échangeur de chaleur traditionnel?

Ces informations sont stockées et traitées  conformément à notre politique de confidentialité.

Contenu associé :