2020-05-14 Actualités produits

Seaspan Ship Management rééquilibre sa production de vapeur grâce aux chaudières de récupération Alfa Laval Micro.

Seaspan Ship Management a sélectionné Alfa Laval pour aider à résoudre les problèmes d'équilibre de vapeur et de redondance à la suite du passage aux carburants bas-sulfure. La solution complète - une chaudière composite comprenant la production de vapeur au fuel, la récupération de chaleur résiduelle, l’armoire de contrôle et la connectivité - sera bientôt mise en œuvre sur huit grands porte-conteneurs de Seaspan.

Avant l’entrée en vigueur du plafond mondial de soufre de l’OMI, Seaspan Ship Management a pris la décision de travailler avec des carburants basse teneur en soufre sur ses porte-conteneurs. Cependant, comme la plupart des porte-conteneurs, les navires appartenant à Seaspan ne possèdent à bord qu'une seule chaudière au fioul et une chaudière de récupération de chaleur. Cela ne fournit aucune redondance. 

« La composition des carburants à faible teneur en soufre était incertaine lorsque nous les avons souté pour la première fois, mais il est clair, la forte teneur en paraffine est un problème », explique Arvin Dsouza, responsable de flotte chez Seaspan Ship Management. « Pour éviter la formation de cire, la température du carburant doit être maintenue à la bonne température. Mais les chaudières existantes ne peuvent pas garantir la capacité de vapeur requise pour toutes les soutes. Nous avons choisi de travailler avec Alfa Laval, qui a les réponses dont nous avions besoin. »

Trois chaudières agissant comme un seul système efficace

Pour garantir un approvisionnement en vapeur suffisant et fiable, ainsi qu’une redondance sécurisée, Alfa Laval a proposé de reconstruire la chaudière à brûleur existante et d'ajouter une nouvelle chaudière Alfa Laval Aalborg. Ces deux équipements maintiennent la température du carburant au moyen de serpentins vapeur dans toutes les soutes. Les chaudières à combustion et la chaudière de récupération de chaleur seront interconnectées via le système de contrôle tactile Alfa Laval, créant une solution de vapeur unique. 

« Alfa Laval est unique, elle possède toutes les technologies de chaudière, de brûleur et de contrôle en interne », explique Dsouza. « Ils ont présenté une solution de chauffage complète qui conserve autant que possible les équipements existants à bord, mais qui intègre les différents composants pour des performances optimisées. »

Intégration transparente et contrôle flexible

Sur chaque porte-conteneur, les techniciens Alfa Laval démonteront et remplaceront les composants électriques des chaudières d'origine, qui a été fournie par un autre fabricant. Ils conserveront le corps de chauffe et le brûleur. Pour une solution homogène, le même type de brûleur sera utilisé sur la nouvelle chaudière Aalborg. 

« Plutôt que de remplacer le brûleur concurrent par le leur, Alfa Laval intègre le même type, afin que nous puissions utiliser les connaissances et les pièces que nous avons à bord », explique Dsouza. « Tout, y compris la récupération de la chaleur perdue, sera géré grâce au système de contrôle tactile Alfa Laval, comme si tout cela provenait d'Alfa Laval initialement. »

Le système de contrôle tactile Alfa Laval, qui remplacera l'ancien système de contrôle à relais par un système sur base automate. Ce contrôleur qui peut faire fonctionner les chaudières à brûleur en modes maître/esclave ou en partage de charge. « Nous disposerons d’une flexibilité opérationnelle complète », déclare Dsouza, qui loue la facilité d’utilisation du système. « Grâce à l'écran tactile très intuitif, les opérateurs auront une vue d'ensemble complète de la production de vapeur et pourront effectuer des ajustements du bout des doigts. » 

Connecté pour un service renforcé

Au-delà des possibilités offertes par le système de contrôle, la nouvelle solution de chaudière sera équipée pour la connectivité. Les experts du service Alfa Laval pourront surveiller l'état du système à distance, créant des opportunités de dépannage, d'assistance et d'optimisation à distance. Sur la base des données collectées, par exemple, ils seront en mesure de guider l'équipage dans l'exécution des procédures de maintenance nécessaires ou de planifier des services sur le terrain comme le réglage de la combustion. 

« La connectivité nous permettra d'avoir un contact plus profond et plus continu avec l'expertise du service Alfa Laval », explique Dsouza. « Cela signifie une tranquillité d'esprit, mais aussi une utilisation plus efficace et plus rentable de nos équipements au fil du temps. » 

Installations en chantier ou en arrêt technique

Satisfaite de la nouvelle solution de centrale à vapeur, Seaspan Ship Management mettra en œuvre la configuration du premier navire porte-conteneurs au début du printemps 2020. Les installations se poursuivront ensuite sur les sept navires restants, tout au long de 2020 et jusqu'en 2021. Les installations devraient avoir lieu dans un chantier naval, mais ils peuvent être effectués en mer si des perturbations imprévues dans les horaires de chantier le rendent nécessaire. 

« Nous pourrons aller de l’avant avec les projets, même si les circonstances nous empêchent de les installer dans le chantier », explique Dsouza. « Alfa Laval a la capacité de livrer les pièces et de les installer pendant que le navire est en route. Que les installations se déroulent en cale sèche ou en mer, nous sommes confiants dans la solution et nous savons que nous comptons sur la qualité et l'efficacité d'Alfa Laval. » 

Pour en savoir plus sur les solutions de chaudières Alfa Laval Aalborg et l'approche d'Alfa Laval en matière de production de vapeur et de chaleur, visitez https://www.alfalaval.fr/industries/marine-et-transport/marine/.

Mots-clés

Tous