L'essor du transport maritime intelligent

La connectivité allège désormais les contraintes réglementaires pour les affréteurs. Les produits connectés d'Alfa Laval conservent les historiques de performance et fournissent la documentation adéquate.

DATE 2020-09-11 AUTEUR Richard Orange PHOTO Alfa Laval and Getty Images

E_SDG goals_icons-individual09_75x75.png E_SDG goals_icons-individual14_75x75.png E_SDG goals_icons-individual17_75x75.png

two persons and a big boat 700x392.jpg

Alfa Laval teste actuellement PureSox Connect sur huit navires de clients, afin de vérifier que les données renvoyées par le système correspond aux conditions réelles. À compter d’août 2019, le système de connexion sera adapté de série sur tous les épurateurs Alfa Laval. Le plafond imminent de 0,5 pour cent sur le souffre dans le carburant maritime, qui sera imposé dans le monde entier à partir de janvier 2020, compliquera davantage le réseau international complexe de réglemen- tations d’émissions globales, avec cinq « domaines spéciaux » désignés par l’International Marine Organisation (IMO) et des dizaines de domaines réglementaires différents en Chine.

Les amendes pour non-conformité peuvent atteindre des dizaines de milliers d’euros, et ne sont même pas le coût potentiel le plus important. Lorsque les agents du port de Rotterdam ont récemment surpris un navire sans épurateur, et avec uniquement du carburant à riche teneur en soufre à bord, le navire a dû retarder son départ de plusieurs jours, mettre au rebut le carburant non conforme  et s’approvisionner en carburant conforme.

« Les sommes engagées sont importantes », selon Van Heerikhuizen. « Si vous observez la différence entre le carburant conforme et non conforme, et ajoutez le taux d’affrètement actuel d’un navire, les coûts sont largement supérieurs à l’amende. »

Le système PureSOx d’Alfa Laval recueille déjà plus de 500 points de données toutes les 30 secondes (dix fois le minimum réglementaire), et stocke les données pendant 18 mois sur le Moniteur d’émission à distance Alfa Laval (Alrem). PureSOx Connect charge automatiquement ces données sur le cloud de données Alfa Laval, lorsque le navire possède une connexion 4G ou 3G, ou sur une connexion satellite plus étendue si le partage de données est souhaité en haute mer. 

Le système renvoit également la position du navire et le trajet planifié, afin qu’Alfa Laval puisse vérifier le pH et le SOx maximum autorisés là où se trouve le navire et là où il va, et conseiller à l’équipage de modifier les paramètres de l’épurateur afin de rester conforme.

Les ingénieurs de service d’Alfa Laval peuvent déjà utiliser les données pour déterminer si les pulvérisateurs d’un épurateur sont usés. Van Heerikhuizen espère qu’à mesure que davantage de données d’opérations seront collectées auprès de davantage de clients, l’ana- lyse de données permettra de détecter d’autres problèmes à l’avance.

Si nous pouvons reconnaître cer- tains schémas, nous pourrons com- mencer à prévoir ce qui se passera et nous pourrons dire au client quoi faire afin d’éviter que cela ne se produise. C’est notre but ultime » - Olaf Van Heerikhuizen, Responsable de service de la division Systèmes de gaz d'Alfa Laval

Pour la suite, Van Heerikhuizen prévoit que la division de service se concen- trera moins sur la vente de pièces de rechange et davantage sur l’aide des clients, avant qu’ils n’aient besoin d’en acheter. «Naturellement, c’est un changement majeur, car la méthode ancienne d’exécution d’une organisation de ser- vice est motivée par la vente de pièces de rechange. » En cas de panne ou de problème inattendu, le service d’entretien d’Alfa Laval, dans de nombreux cas, possède déjà les données nécessaires pour identifier le problème. Si le problème se produit au milieu de l’océan, l’équipage peut s’appuyer sur une liaison satellite afin qu’Alfa Laval puisse rece- voir des données en temps réel.

Depuis qu’Alfa Laval a fourni son premier séparateur d’huile à l’US Navy en 1917, l’entreprise a bâti un vaste portefeuille maritime comportant 17 groupes de produits. Aujourd’hui, trois des quatre navires qui vont sur l’océan possèdent de l’équipement Alfa Laval à bord ; les réglementations SOx ne sont pas le seul problème de conformité qui peut être géré plus facilement grâce à la connectivité maritime. Il existe égale- ment des systèmes connectés destinés aux solutions pour eaux de ballast PureBallast, au système de traitement des eaux de cale PureBilge, et au sys- tème PureNOx.

Boat on the sea 1281x652

Notre magazine primé

here37_260x345.jpgUne technique innovante de transformation des produits alimentaires pour faire des hamburgers à base d'insectes ou une nouvelle technologie pour stocker l'énergie renouvelable : ce ne sont que deux exemples d'articles dans la nouvelle édition du magazine HERE. Ces articles illustrent ce que nous entendons par "croissance responsable" : proposer des solutions qui profitent à la fois aux personnes et à la planète. HERE a remporté le Prix de l'édition suédoise en 2019.

Magazine Here

Rapport annuel d'Alfa Laval

annual_report_2019_240x345.jpgDans notre dernier rapport annuel, vous trouverez des informations sur l'année écoulée, les tendances qui orientent notre activité et les industries que nous fournissons. Cela vous permettra également de mieux comprendre nos collaborateurs, nos produits et nos services, ainsi que la place importante que nous réservons à l'innovation et au développement durable dans nos activités.

Rapport annuel 2020

Suivez-nous sur  Follow Alfa Laval on Facebook  Follow Alfa Laval on LinkedIn

Alfa Laval contribue aux Objectifs de Développement Durable

Les Nations Unies ont adopté 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) pour 2030, que les dirigeants du monde se sont engagés à réaliser. C'est maintenant aux entreprises comme la nôtre de nous y emmener.

Découvrez comment le cœur de métier d'Alfa Laval contribue à la réalisation des ODD

Statistiques PureSOx

PureSOx_U_scrubber_320x180.jpg

  • Premier lancement en 2009
  • S’appuie sur plus de 100 années d’expérience dans l’industrie maritime
  • Élimine plus de 98 % des gaz d’échappement SOx
  • Réduit les particules (PM) jusqu’à 80 %
  • Installé sur plus de 150 navires
  • Fournit une conformité fiable avec MARPOL Annexe VI
  • Provides reliable compliance with MARPOL Annex VI

SAVIEZ VOUS QUE

PureSOx est le système d’épurateur SOx à l’avant-garde du nettoyage des gaz d’échappement humides, avec un bilan qu’aucune autre technologie d’épurateur ne peut égaler. Chaque système PureSOx vendu est opérationnel et conforme aux réglementations IMO SOx. Pourtant, ce n’est qu’une des raisons pour lesquelles de nombreux clients sont fidèles à notre système d’épurateur. L’expérience en matière d’approvisionnement et d’installation d’épurateurs SOx, ainsi que nos solutions complètes et connectés, font d’Alfa Laval le partenaire de premier plan dans la technologie d’épurateur SOx.

Alfa Laval PureSOx

1. Épurateur 2. Pompes d’eau de mer

Nous faisons la différence. Envie de nous rejoindre?

Nous faisons réellement la différence. Nos innovations contribuent à un monde meilleur sur tous les plans, de la réduction des émissions de CO2 en Russie, à la culture des tomates dans le désert australien, en passant par l’accroissement de l’utilisation de l’énergie solaire, et le pompage en toute sécurité du pétrole suite à un naufrage.

En vous joignant à Alfa Laval, vous travaillerez avec un objectif clair et de première importance : améliorer les conditions de vie de tous.

Information sur les opportunités de carrière Alfa Laval

Mots-clés

Tous Marine