Réalité virtuelle, mais service très concret | Alfa Laval

Réalité virtuelle, mais service très concret

À l'heure actuelle, une opération militaire combat la piraterie au large de la Corne de l'Afrique et dans l'océan indien occidental. Connue sous le nom d’Opération Atalanta, c’est la première opération navale organisée par l’Union européenne. L'un des navires participants est la frégate FREMM Carlo Bergamini, au service actif de la marine italienne.

Récemment, la frégate a subi des pannes sur deux de ses trois séparateurs carburant MGO. Malheureusement, faire fonctionner le navire avec un seul séparateur n’était pas une option en opération. Le débit d'un séparateur est suffisant pour alimenter les deux moteurs diesel, mais pas la turbine à gaz dont le navire a besoin pour atteindre sa vitesse de combat.

Le problème n'a pas pu être résolu normalement, en raison des restrictions de voyage actuelles qui nous affectent tous. Les ingénieurs locaux d'Alfa Laval Dubaï ont été empêchés de voyager hors des Émirats arabes unis - ils ne pouvaient même pas quitter leur ville de résidence. Les ingénieurs d'Alfa Laval Italie étaient disponibles, aucun vol militaire pour les civils n'a pu être organisé dans un délai aussi court.

La solution consistait à fournir à la marine italienne un casque VR (Virtual Reality), qui était expédié à la frégate avec des pièces de rechange Alfa Laval. Mark Cutri, l'un des ingénieurs d'Alfa Laval Italie les plus expérimentés, s'est rendu de Gênes à l'arsenal de la marine italienne à La Spezia, où il a fourni une assistance à distance depuis un poste de travail sécurisé. Grâce à ses conseils donnés à travers le casque de réalité virtuelle, le chef mécanicien à bord a pu réparer et redémarrer les deux séparateurs.

Cette utilisation d'un casque VR pour l'assistance à distance était une première réussie, à la fois pour Alfa Laval et pour la marine italienne. Cela a montré à quelle vitesse les problèmes peuvent être résolus. Après la deuxième panne le 8 avril, nous avions une approche prête et le casque et les pièces sur le navire le 21. Le 24, les réparations étaient terminées et le navire était 100% opérationnel.

Inutile de dire que la vitesse ne se résumait pas à la technologie. Il a fallu une grande collaboration entre les départements d'Alfa Laval, avec de nombreuses réunions en ligne pour gérer la planification, clarifier les problèmes techniques, définir les pièces de rechange et rédiger la documentation de sécurité.

 

Stefano Bottino

Sales Manager

Service Marine

Alfa Laval, Italy

Finding ways Italian Navy_640x360.png

“ La technologie et la détermination produisent des résultats étonnants. ”

Service et assistance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Contact boiler1 2020 640x360.jpg

En savoir plus

Contactez-nous : +46 4636 7700 / marine.service@alfalaval.com