PureBallast
.
pureballast hero5 1920x480
 

Choisir le système de traitement des eaux de ballast approprié

Votre choix de système de traitement des eaux de ballast est important. Il doit correspondre parfaitement à votre navire, assurant des opérations en douceur et une conformité sans faille à la législation environnementale. Avec Alfa Laval PureBallast 3, vous pouvez être certain des deux.

Comparaison UV et electrochlorination (EC)

Votre choix de technologie de traitement des eaux de ballast a des implications importantes pour votre tranquillité d’esprit et votre économie.

Choisir entre les technologies de pointe

Le traitement par UV et électrochloration (EC) sont les principales méthodes utilisées pour le traitement des eaux de ballast. Au départ, les technologies UV telles que PureBallast étaient considérées comme plus simples et plus performantes pour les débits d’eau de ballast plus petits, alors que l’électrochloration était jugée plus pratique pour les débits plus importants. Cependant, cela change rapidement.

Aujourd’hui, les UV et l’électrochloration ont une capacité, une empreinte environnementale et une consommation d’énergie similaires, mettant au premier plan d’autres facteurs. L’électrochloration comporte des risques pour la santé, des préoccupations en matière de sécurité, des dépenses courantes de consommables et des coûts CAPEX souvent cachés, ce qui peut faire pencher la balance en faveur de l’UV.

Le livre blanc d’Oure intitulé « Comparaison des rayons UV et de l’électrochloration : assurer la tranquillité d’esprit et l’économie en matière de systèmes de traitement des eaux de ballast » explore ces questions en profondeur. Lisez-le pour connaître l’impact de votre choix sur vous – à court et à long terme.

Télécharger le livre blanc

 

Choisir un système de traitement des eaux de ballast

Il existe 11 questions clés à explorer lors de l’examen des systèmes de traitement des eaux de ballast Le guide de sélection suivant peut vous aider. Il existe un certain nombre de technologies pour le traitement des eaux de ballast. Le traitement par UV est un choix courant, mais même les systèmes UV diffèrent considérablement.

Législation sur le traitement des eaux de ballast

La réglementation en matière de traitement des eaux de ballast est en vigueur depuis longtemps. La Convention de l’OMI sur la gestion des eaux de ballast (BWM) a été ratifiée et la législation de la Garde côtière américaine (USCG) est déjà en vigueur. Avec une décennie d'expérience, Alfa Laval dispose des connaissances nécessaires pour vous aider à naviguer dans les réglementations applicables à votre navire.

Convention BWM de l’OMI

Adoptée en 2004, la Convention BWM est connue officiellement sous le nom de Convention internationale pour le contrôle et la gestion des eaux de ballast et sédiments des navires. Bien que plusieurs années aient été nécessaires à sa ratification, son introduction a déclenché le développement de la gamme de systèmes de traitement actuelle.

Depuis sa ratification en septembre 2016, la Convention BWM a fait du traitement des eaux de ballast un problème majeur dans le monde. Les nouvelles constructions nécessitent des systèmes de traitement approuvés par type depuis septembre 2017, tandis que les navires existants doivent être rénovés au moment de leur premier examen de renouvellement après cette date. En fait, tous les navires doivent installer un système de traitement dans un délai d’environ cinq ans.

Étant donné que la convention BWM a été créée au moment où on en savait moins sur les mécanismes de contrôle nécessaires au traitement des eaux de ballast, les certificats d’homologation OMI ont évolués au fil du temps. Les certificats émis après 2014 fournissent plus de détails sur les limites d'utilisation d'un système, telles que les niveaux de salinité, de température et de transmission des UV. Tout certificat délivré avant cette date doit être examiné de manière critique et la dernière révision d’un certificat doit toujours être recherchée.

Aujourd'hui, la Convention BWM est interprétée de manière plus ou moins uniforme par les organismes de contrôle tiers du monde entier, qui s'efforcent d'assurer un degré élevé de transparence dans toutes les procédures de test.

Norme des autorités de surveillance côtière américaines (USCG) en matière de décharge des eaux de ballast

Le plus notable parmi les nombreux règlements nationaux en matière de systèmes de traitement des eaux de ballast, la norme relative à la décharge des eaux de ballast de l’USCG est en vigueur depuis juin 2012. En date du 2013 décembre, tous les nouveaux navires souhaitant délester dans les eaux américaines doivent se conformer aux prescriptions suivantes applicables aux navires existants . Au départ, certains systèmes approuvés par l’OMI ont été homologués pour usage dans les eaux américaines en tant que systèmes de gestion alternatifs (AMS). Cependant, en raison de la disponibilité des systèmes de traitement avec homologation de type USCG, les systèmes de l’OMI installés après le 7 mars 2017 ne seront plus approuvés en tant que systèmes de gestion alternatifs (AMS).

Les systèmes soumis à l’homologation de type USCG doivent actuellement être testés selon la méthode de coloration CMFDA/FDA. Les systèmes doivent être bien développés lorsque les essais sont effectués et les essais doivent être effectués par un tiers indépendant. Ce degré de transparence ajoute de la crédibilité aux résultats du test. En outre, il existe des exigences plus spécifiques sur la surveillance des paramètres d’exploitation lors des essais USCG.

À ce jour, seule quelques systèmes de traitement des eaux de ballast ont reçu l’homologation USCG, y compris PureBallast 3. L’acceptation future de la méthode d’essai du nombre le plus probable (NPP), la plus appropriée pour les systèmes UV comme PureBallast 3, permettrait l’utilisation continue de certains systèmes approuvés en tant qu’AMS aujourd’hui.