Jindabyne Brewing et la centrifugeuse Brew 20 | Alfa Laval

La brasserie Jindabyne Brewing atteint de nouveaux sommets de production grâce à la centrifugeuse Brew 20

Karl Veiss, maître brasseur et propriétaire de la brasserie Jindabyne Brewing, raconte comment son expérience de moniteur de ski à travers le monde l’a amené à réinventer les modes de consommation de la bière, au sein de la communauté de Jindabyne dans les Snowy Mountains, en Australie.

DATE 2021-02-19

1. Quand vous êtes-vous lancé dans l'aventure de la brasserie artisanale et que faisiez-vous avant ?

Je me suis intéressé à la bière alors que je travaillais comme moniteur de ski. Jindabyne est une station très fréquentée. Passionné de ski, j’ai voyagé et travaillé en Amérique et en Europe et je me suis pris de passion pour la bière que l’on pouvait boire là-bas, en particulier les lager servies en Autriche et en République Tchèque. J’ai également vécu à Munich, où l’on trouve des bières incroyables. Je n’avais jamais vraiment pensé au métier de brasseur, mais lorsque je suis rentré en Australie, l’idée de faire ma propre bière a fait son chemin. Ma famille cultive des fruits et légumes, ce qui m’a donné l’inspiration pour créer ma propre bière en partant de zéro. Mes bières artisanales sont rapidement devenues populaires auprès de ma famille et de mes amis, et j’ai commencé à approvisionner les fêtes et les mariages.
La bière est devenue un passe-temps qui n’a cessé de prendre de l’ampleur au cours des dix dernières années. Un des cafés du coin m’a demandé de proposer ma bière à la pression, mais je ne produisais alors que 200 litres et on me poussait à me conformer aux obligations légales. Il a fallu environ 18 mois pour monter l’activité. J’ai commencé à stocker mes bières dans d’autres lieux, et nous avons cherché des locaux et des équipements plus grands. Nous avons ouvert notre local actuel en juin 2017.

2. Qu’est-ce qui distingue votre brasserie et vos bières ?

Jindabyne Brewing bénéficie d'un emplacement remarquable offrant une vue spectaculaire sur le lac et les montagnes, et 80 % de notre activité se fait au niveau local. Nous occupons une place importante dans la communauté et nous voulons que tous soient fiers de leur brasserie locale. Les gens veulent renouer des liens là où ils se trouvent, une tendance également illustrée par la popularité que rencontrent les marchés de producteurs. Nous répondons à cette demande d’hyperlocalité avec nos bières, de la nourriture et une ambiance accueillante.

3. Quelles principales tendances de consommation de bière avez-vous observées dans votre secteur ?

À la différence de la plupart de nos confrères, nous brassons principalement des bières lager. Trois des bières de notre gamme principale sont des lager. En plus d’être le type de bière le plus consommé au monde, la lager fonctionne bien avec les eaux douces des montagnes et c’est une boisson rafraîchissante après des activités en extérieur comme le ski et le vélo tout-terrain. Nous trouvons que le goût prononcé du houblon des autres bières ne passe pas bien et que les lager sont plus rafraîchissantes. En fait, nous cherchons simplement à être en harmonie avec notre environnement en proposant la bière idéale pour nos clients et pour le milieu dans lequel nous nous trouvons.

4. Quels obstacles avez-vous rencontrés au moment de choisir les équipements pour votre brasserie ?

Faire les bons choix est une véritable prise de risque. Le financement a été le plus grand défi à relever. Nous nous sommes lancés avec un petit budget, bien plus réduit que la plupart des brasseries. C’est mon père, après m’avoir vu remporter le deuxième prix lors de la cérémonie des People’s Choice Awards au festival de la bière d’Orange, qui m’a permis de commencer cette activité en investissant une partie de sa pension de retraite. Nous sommes donc une entreprise familiale.

5. Quand avez-vous pensé à acquérir une centrifugeuse ?

À l’époque, nous utilisions un filtre à terre qui était usagé et avait besoin de réparations et nous ne voulions plus dépenser d’argent sur cet équipement, mais un brasseur expérimenté qui nous prête main forte pendant les périodes chargées nous a recommandé l’utilisation d’une centrifugeuse. Il nous a expliqué que c‘était ce qu'il nous fallait pour réduire les pertes de bière. Je me suis alors rendu au salon BrewCon à Melbourne, où j’ai rencontré des représentants d’Alfa Laval, vu la centrifugeuse Brew 20 sur leur stand et me suis renseigné sur cette technologie et ses bénéfices. Et puis, Alfa Laval nous a proposé un plan de remboursement souple, ce qui est essentiel pour une jeune entreprise ayant encore des dettes.

6. Comment s’est passée l’installation ?

Sans problème ! Un technicien d'Alfa Laval est venu tout installer la Brew 20, il a fait deux brassins et réalisé quelques ajustements de paramètres. Après seulement deux semaines et demie d'utilisation, elle remplissait toutes ses promesses et était déjà très rentable.

7. Quels sont les principaux avantages liés à l’utilisation de la centrifugeuse ?

Très simple d’utilisation, c'est une machine pratiquement infaillible. Une fois le volume et le débit réglés, c’est programmé et vous oubliez quand elle fonctionne. Avec le filtre à terre, il fallait surveiller de très près, d'autant plus que nos cuves de fermentation n'ont pas de tirage au clair, ce qui pouvait remuer les éléments solides et gâcher le brassin.
Le filtre à terre se colmatait trop rapidement et il fallait toute une journée pour le faire fonctionner, un temps dont nous ne disposions pas pendant les quatre mois de la saison d’hiver particulièrement chargée. Nous n'avions pas le temps de refroidir la bière et nous jetions les pertes de bière pour pouvoir répondre à la demande. Avec la centrifugeuse Alfa Laval, tout cela est terminé. Tout se fait très rapidement et nous n’avons plus besoin d’attendre que la bière refroidisse.

8. Quelle quantité de bière pouvez-vous récupérer de chaque brassin ?

Nous disposons de deux cuves double capacité de 1 200 litres chacune. En moyenne, nous avons augmenté notre rendement de 10 %, nous sommes même allés jusqu’à atteindre 15 %, voire 18 % dans certains cas ! Notre bière a une teneur élevée en solides. Auparavant, avec le filtre, nous ne récupérions que 20 hectolitres sur un brassin de 24 hectolitres. Avec la Brew 20, nous ne perdons que 100 litres (au lieu de 400 litres) pour un brassin de 2 550 litres.
Cela représente une diminution significative des pertes de bière et donc une meilleure rentabilité. Notre site ne nous permet pas d’installer un réservoir supplémentaire, la seule façon d'augmenter la production est donc de récupérer plus de bière. La réduction des freintes signifie également que nous sommes plus respectueux de l’environnement, ce qui est très important pour nous.

9. Quelle importance représente pour vous une assistance locale ?

Il est primordial de disposer d'une assistance locale pour la centrifugeuse. Nous savons que nous pouvons décrocher le téléphone et parler à quelqu'un qui se trouve sur le même fuseau horaire que nous et peut nous aider et nous dépanner par téléphone.

 

En résumé

Jindabyne-Brewing

  • Rendement supplémentaire de 10% en moyenne par brassin
  • Diminution des pertes de bière de 16 % à 4 %
  • Opération automatisée « Set-and-forget »
  • Pas de temps d'attente pour le refroidissement de la bière pendant la haute saison.

La durabilité au cœur des opérations de brasserie

La durabilité est très importante pour Jindabyne Brewing. La brasserie est fière de son activité respectueuse de l'environnement et nous nous efforçons de travailler en harmonie avec une nature préservée, entre montagnes et lacs. Karl Veiss explique que la centrifugeuse Alfa Laval est un investissement important dans la réduction des déchets. « Maintenant, nous ne déversons plus de bière de reste dans les égouts.» Pour atteindre le zéro déchet, Jindabyne Brewing fournit également aux agriculteurs ses drêches ainsi qu’un résidu de bière légèrement concentrée pour leur bétail, et Karl possède depuis peu trois vaches chez lui.

Centrifugeuse polyvalente pour les brasseries artisanales et les microbrasseries

  • Fonctionnement jusqu’à 15 hl/h
  • Faible prise d’oxygène – joint hermétique axial
  • Simple d’utilisation
  • Module plug-and-play
  • Faibles coûts de maintenance

Vous souhaitez en savoir plus sur la plus compacte de nos centrifugeuses ? En savoir plus sur la Brew 20

Hero brew 20 1920x480 181130 v1

Votre passion mérite le meilleur

Nouveau Brew 20 pour les brasseries et microbrasseries