Valorisation des co-produits chez un producteur d'aliments d'origine animale en France

Réduire les pertes et le gaspillage dans le secteur de la transformation des aliments en France est essentiel pour créer une alimentation plus responsable. Les principaux acteurs du secteur cherchent à optimiser les process et à maximiser leur rendement en extrayant des ingrédients alimentaires précieux à partir de sous-produits animaux.

DATE 2023-01-16
animal fat

Entreprise de production de graisses comestibles

Situé au cœur du terroir agricole français, l'un des clients d'Alfa Laval est spécialisé dans la production de graisses comestibles de haute qualité issues des sous-produits de la transformation du porc et du canard. Forte de 130 ans d'expérience, l'entreprise, qui emploie 90 personnes et conditionne 25 000 tonnes de produits par an, propose l'une des gammes de graisse alimentaire les plus complètes d'Europe.

L'entreprise récupère la matière première auprès des agriculteurs, des abattoirs et des ateliers de découpe, et transforme les graisses animales pour la consommation humaine en utilisant un procédé de dégraissage humide.

Qualité des produits et du process

Afin de maximiser la qualité et la valeur nutritionnelle de ses produits, la société souhaite conserver un process optimal et moderne. Elle est partenaire d'Alfa Laval depuis plusieurs années – particulièrement en contact avec Olivier de la Chapelle, responsable du marché des protéines et des huiles comestibles, et le reste de l'équipe commerciale.

L'expertise technique et la connaissance des process de l'équipe Alfa Laval ont été un élément déterminant dans la décision de l'entreprise de moderniser sa chaîne de dégraissage humide avec l'installation d'un décanteur triphasé SANX. Elle traite quatre types de matières premières : du porc à haute teneur en collagène ; du porc riche en matière grasse ; du canard riche en matière grasse ; et du canard à faible teneur en matière grasse.

L'objectif était de pouvoir faire fonctionner le décanteur pour tous les produits sans changer la position des tubes d'alimentation et obtenir une phase visqueuse claire, exempte de graisse et de solides en suspension, explique Olivier.

La conception de notre décanteur permet d'obtenir de très bonnes performances sans modifier la position des sorties de liquide, ce qui permet au client de basculer facilement entre les quatre différents types de matières premières. Les résultats ont dépassé les attentes du client en termes de qualité et de quantité. »
manek singh DpMzZFt18r0 unsplash

Une transformation des produits et sous-produits optimisée

L'entreprise s'appuie sur une longue tradition de transformation des sous-produits en un produit de valeur et part du principe que la graisse, intrinsèquement bonne, est un ingrédient essentiel pour faire ressortir la saveur de toute une série d'aliments et de plats.

Fort de ce constat, Alfa Laval a étudié la manière dont l'entreprise peut continuer à valoriser les sous-produits grâce aux meilleures performances de ses équipements et à une utilisation plus efficace de l'énergie et de l'eau afin de produire un produit à valeur ajoutée très demandé par les industries alimentaires et les restaurants.

L'objectif ultime était de consolider la position de l'entreprise au centre d'une production alimentaire plus durable , explique Olivier.  "

Une approche orientée client

L'équipe d'Alfa Laval a utilisé une approche transversale centrée sur le client afin de mieux comprendre comment les équipements pouvaient améliorer les performances, optimiser le rendement et faciliter les opérations des clients tout en augmentant l'efficacité et la durabilité.

« Chez Alfa Laval, nous ne pouvons pas nous contenter d'être des vendeurs. La compréhension approfondie du process du client et la création d'un véritable partenariat d'experts du process est essentielle, conclut Olivier. La réussite est au rendez-vous lorsque le client fait confiance à nos connaissances et à notre expertise, quand il constate que nous comprenons parfaitement les problèmes auxquels il est confronté et ce qu'il veut réaliser. Nous pouvons les aider à répondre à leurs attentes, voire à les dépasser, c'est alors une situation gagnant-gagnant pour Alfa Laval comme pour nos clients. »

Le commerce des matières grasses

cleantech cost savings

Le marché mondial des graisses animales comestibles devrait passer de 25,57 milliards de dollars en 2021 à 26,56 milliards de dollars en 2022, soit un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 3,84 %.

 

Revalorisation (upcycling)

Upcycling

L'entreprise valorise les sous-produits de la viande pour obtenir un produit à haute valeur ajoutée sous forme de 25 000 tonnes de graisses, qui sont utilisées comme ingrédient dans différents types de production alimentaire.

Technologies en vedette