Alfa Laval - PureDry

PureDry

PureDry assure la récupération des résidus de combustible liquide et la réduction des boues. PureDry est un système modulaire, entièrement automatisé, conçu pour traiter et récupérer les hydrocarbures précieux présents dans les boues à bord des navires et dans les centrales électriques. Le système sépare les résidus de combustible en trois phases : hydrocarbures propres, eau et solides super-secs.

污泥处理设备PureDry污泥处理离心机-oil cleaning system

Économies substantielles sur le traitement des résidus de combustible

PureDry réduit le coût du traitement des résidus d'hydrocarbures et des matières solides en éliminant l'eau des résidus d'hydrocarbures et en concentrant les solides en boues extrêmement sèches (généralement 5 à 15 kg/24h), ce qui élimine les coûts d'évacuation des résidus d'hydrocarbures et autres coûts annexes. 

L'efficacité de séchage des hydrocarbures entraîne une réduction du volume des réservoirs de stockage des résidus d'hydrocarbures et des eaux usées, ce qui libère un espace précieux à bord des navires ou dans les centrales.

Par ailleurs, il est possible de récupérer les résidus de fioul, séparés des résidus d'huile de lubrification (réservoirs de résidus séparés), ce qui peut permettre une économie de combustible allant jusqu'à 2%.

 

Fiabilité de fonctionnement

La simplicité de conception exceptionnelle du séparateur assure la facilité et la fiabilité de son fonctionnement. Le système sépare les résidus d'hydrocarbures en trois phases : hydrocarbures propres, solides extrêmement secs qui peuvent être éliminés sous forme de déchets secs, et une eau suffisamment propre pour être envoyée dans le circuit des eaux de cale. Une automatisation intelligente adapte le contrôle de procédé à des conditions d'alimentation variables. Il n’engendre aucune consommation d’eau et aucune production de déchets supplémentaire.

 

Conception compacte et modulaire

Le système compact PureDry comprend un module de pompage incluant une unité de dosage d'émulsifiant, un module de chauffage, un module séparateur et une unité de commande. Sa conception modulaire apporte une souplesse d'installation et facilite l'intégration dans les systèmes existants à bord.

 

Maintenance et services par échange

PureDry est fourni avec un kit d'échange, qui inclut un nouvel arbre vertical et pile d'assiettes), un nouvel XCavator, et un kit de consommables. Après un an, l'équipage remplace l’ensemble arbre et pile d’assiettes aussi simplement qu'un filtre, ainsi que l'XCavator. Les pièces usagées sont renvoyées au Centre de Services Alfa Laval le plus proche, et le navire commande un nouveau kit d'échange.

 

Traitement intégré pour résidus d'hydrocarbures  et eaux de cale

En combinaison avec le système PureBilge d'Alfa Laval, PureDry constitue une solution complète et intégrée de traitement des résidus d'hydrocarbures et eaux de cale, qui peut assécher tous les flux résiduels huileux. PureDry sépare les hydrocarbures, concentre les particules solides en une boue extrêmement sèche qui peut être déchargée à terre comme déchets secs, et renvoie l'eau dans le circuit des eaux de cale. PureBilge prend ensuite le relai pour séparer les particules d’huile de l’eau avant le rejet en mer.

.

Fonctionnement

Le système PureDry comprend un module de pompage incluant une unité de dosage, un module de chauffage, un module séparateur et une unité de commande.

Fonction séparateur

Le bol du séparateur contenant une pile d'assiettes tourne à grande vitesse et les solides contenus dans les résidus d'hydrocarbures s'accumulent en périphérie. Ils sont ensuite déchargés en continu par un dispositif en vrille breveté, appelé XCavator, vers un conteneur situé sous le séparateur. La quantité de solides accumulés dans le conteneur est surveillée en permanence par une cellule de mesure.

Une turbine centripète, intégrée au bol séparateur, évacue en continu les hydrocarbures récupérés du séparateur par une sortie sous pression. Les hydrocarbures sont dirigés vers le réservoir dédié. Une turbine centripète intégrée évacue en continu l'eau séparée par la sortie d'eau. Bien que de l'eau d'étanchéité soit ajoutée au bol durant le démarrage, il n'est pas nécessaire de rajouter encore de l'eau, ce qui évite donc que des déchets supplémentaires soient produits par le procédé lui-même.

Principe de fonctionnement du procédé

Le système fonctionne à des débits allant jusqu’à 500 litres par heure, Une pompe volumétrique fonctionnant à débit constant dirige les résidus d'hydrocarbures vers le système. Le liquide de process passe alors dans un double tamis, qui piège les grosses particules, vers un réchauffeur. Afin d'optimiser l'efficacité de la séparation, le réchauffeur augmente la température du liquide non-traité pour obtenir la température d'alimentation souhaitée, qui est de 95°C.

Une vanne trois voies dirige les résidus d'hydrocarbures vers le séparateur si toutes les conditions de traitement, telles que température et pression d'alimentation, sont remplies. En cas d'alarme, la perte de pression de service, une panne de courant ou quand une condition requise n'est pas satisfaite, la vanne fait recirculer le fluide jusqu'au réservoir de résidus d'hydrocarbures.

L'eau est alors transférée jusqu'au système de traitement des eaux de cale pour une nouvelle opération permettant de s'assurer qu'elle répond aux normes IMO de rejet en mer, ou pour qu'elle revienne au réservoir de résidus d'hydrocarbures, selon les conditions de traitement.

Afin d'améliorer les performances en présence d'émulsions stables, une unité de dosage de désémulsifiant est également incluse. L'unité est connectée avant la pompe afin de mélanger le désémulsifiant directement à la charge.

Le processus est sous surveillance continue et contrôlé par le système de régulation EPC 60 qui permet un fonctionnement entièrement automatique.

PureDry skuren