Alfa Laval - Accord d'ABS pour les chaudières méthanol

2021-12-07 Actualités produits

ABS donne son accord de principe (AIP) pour les chaudières méthanol

La société de classification maritime American Bureau of Shipping (ABS) donne la première approbation marine pour l'exploitation de chaudières au méthanol. Alfa Laval a reçu une approbation de principe (AIP) le 4 novembre 2021, sur la base de tests approfondis dans le centre de R&D d'Aalborg.

Utiliser le méthanol au-delà des moteurs de propulsion

Le méthanol, liquide à température ambiante et neutre en carbone s'il est produit à partir d'énergies renouvelables, est une des prochaines étapes probables de la décarbonation de l'industrie maritime. À ce jour, uniquement quelques navires carburent au méthanol et de nombreux projets aboutissent dans les chantiers navals. Mais son utilisation est limitée aux moteurs de propulsion. Dans un futur très proche, le méthanol sera utilisé pour chaudières et les piles à combustible.

« Alfa Laval examine toute l'étendue de l'influence du méthanol à bord », a déclaré Lars Skytte Jørgensen, vice-président du développement technologique Alfa Laval. « Utiliser le carburant des moteurs pour la chaudière du navire est le choix naturel, mais les contraintes du méthanol comme carburant nécessitent une nouvelle approche des systèmes de brûleur. Il est important pour nous de développer cette approche et nous sommes fiers de la validation par ABS.

Test de chaudière au méthanol et approbation de principe d'ABS

Alfa Laval teste le fonctionnement des chaudières avec du méthanol depuis début 2021 dans son centre de R&D, où des tests moteurs sont également en cours. Pour le protocole de tests, un brûleur MultiFlame a été monté sur une chaudière Alfa Laval Aalborg OS-TCi, ainsi qu'un module d'alimentation en méthanol conçue par Alfa Laval pour répondre aux exigences de classe de l'ABS.

Les premiers résultats, obtenus avec du méthanol pur ou un mélange méthanol-eau, ont montré que le méthanol est facile à enflammer et génère de très faibles émissions. L'accent a donc été mis sur la sécurisation du même débit de vapeur avec du méthanol – malgré son pouvoir calorifique inférieur – qu'avec du fuel lourd ou du gaz. Une solution a été trouvée après quelques adaptations, faisant en sorte qu'une chaudière peut produire la même quantité de vapeur quel que soit le combustible utilisé. Cela signifie que le développement pouvait évoluer rapidement vers l'optimisation du système d'alimentation en carburant et le travail avec ABS sur l'AIP du méthanol.

« ABS est un leader dans la transition de l'industrie maritime vers des carburants alternatifs comme le méthanol. Nous sommes fiers de nous associer à Alfa Laval et de soutenir ce développement industriel », a déclaré Vassilios Kroustallis, vice-président principal d'ABS, Global Business Development.

Augmenter l'efficacité énergétique

Avec l'accord de principe en main, l'installation d'un équipement à bord d'un navire sera la prochaine étape. Les résultats des tests sur le terrain seront cruciaux pour affiner la conception des chaudières méthanol.

Pendant ce temps, Alfa Laval poursuit l'optimisation énergétique des futures architectures techniques. L'objectif est de compenser la densité énergétique plus faible du méthanol et son prix plus élevé. Une des pistes est l'utilisation d'un économiseur Alfa Laval Aalborg Micro après la chaudière OS-TCi. En valorisant la chaleur résiduelle des gaz d'échappement de la chaudière, l'Aalborg Micro réduit la consommation de carburant liée à la chaudière d'environ 10 %.

« Le passage au méthanol nécessitera de nombreux changements à bord, en particulier concernant la gestion de l'énergie », explique Jørgensen. « l'Aalborg Micro augmente l'efficacité énergétique de la chaudière et des moteurs auxiliaires. Avec d'autres solutions en cours de développement, elle aidera les navires à répondre aux besoins énergétiques tout en minimisant la consommation de méthanol ».

Pour en savoir plus sur les solutions d'équipements méthanol et l'approche d'Alfa Laval en matière de transition vers le méthanol, veuillez visiter :

Solutions pour le méthanol comme carburant

 

Nous sommes Alfa Laval

Alfa Laval est actif dans les domaines de l'énergie, de la marine, ainsi que l'alimentation et l'eau, offrant son savoir-faire, ses produits et ses services à un large éventail d'industries dans une centaine de pays. L'entreprise s'engage à optimiser les processus, à créer une croissance responsable et à favoriser le progrès – en allant toujours plus loin pour aider ses clients à atteindre leurs objectifs professionnels et de développement durable.

Les technologies innovantes d'Alfa Laval sont dédiées à la purification, au raffinage et à la réutilisation des matériaux, favorisant ainsi une utilisation plus responsable des ressources naturelles. Elles contribuent à augmenter l'efficacité énergétique et la récupération de la chaleur, à améliorer le traitement de l'eau et à réduire les émissions. Alfa Laval accélère ainsi non seulement le succès pour ses clients, mais aussi pour les personnes et la planète. Pour rendre le monde meilleur, chaque jour. C'est tout cela, Advancing better™.

Alfa Laval compte 16 700 salariés. Ses ventes en 2020 se sont élevées à environ 4 milliards d’euros. La société Alfa Laval est cotée en bourse au Nasdaq OMX.

www.alfalaval.fr

Mots-clés

Tous Marine
Aalborg boilers 640x360

Aalborg Micro

L’échangeur thermique Alfa Laval Micro est conçu pour récupérer la chaleur résiduelle des turbines à gaz et des petits moteurs. Alfa Laval vous aide à accroître votre efficacité énergétique et optimiser la durabilité de vos équipements, notamment en récupération de chaleur fatale pour les applications marines.

Aalborg Micro 640x360 large

Aalborg OS-TCi

Contenu associé :