Dépannage pour échangeurs thermiques à plaques et joints (GPHE) | Alfa Laval

Dépannage pour échangeurs thermiques à plaques et joints

Votre échangeur thermique à plaques et joints fonctionne mal ? Vous constatez une fuite à l'extérieur ou à l'intérieur de l'unité, ou des chutes de pression inattendues ? Identifiez les causes possibles grâce à notre outil de dépannage en ligne.

Si vous avez besoin d'une assistance supplémentaire, n'hésitez pas à nous contacter. Nos techniciens expérimentés sont à votre service et offrent une assistance rapide sur site et hors site, pour résoudre tout problème lié à votre échangeur thermique. Nous trouvons la cause des pannes et nous veillons à ce que votre équipement vous assure les meilleures performances. Nous pouvons aussi vous aider à améliorer les conditions de travail de votre personnel en identifiant d'éventuelles situations dangereuses.

Nous contacter

Tous nos services GPHE

Service man hanging plates

.

Problèmes de fuite

Une fuite sur un échangeur thermique peut avoir différentes causes. Avec ce questionnaire de dépannage, vous pouvez suivre des étapes guidées pour trouver les causes de vos problèmes et à résoudre certains d'entre eux. N'hésitez pas à nous contacter afin que nous vous aidions pour les opérations suivantes : 

  • Sélection et test des matériaux
  • Remplacement de pièces
  • Reconditionnement de plaques
  • Marquage visuel, peinture, signalétique
  • Évaluation
  • Audit de fonctionnement

GPHE new gasket close-up.jpg

Quels problèmes de fuite rencontrez-vous avec votre échangeur thermique à plaques et joints ?

Le joint fuit à froid et les joints sont secs et durcis Le fluide fuit à l'extérieur et les joints sont partiellement visibles Le joint est gonflé ou dissous Le fluide fuit à l'extérieur et les joints sont fissurés et ressortent sur le côté Le fluide fuit à l'extérieur et les joints pendent lorsqu'ils sont ouverts  

Les joints sont durs, ils présentent des fissures et l'échangeur fuit à froid : la fuite peut être causée par des joints vieillis.

Causes possibles : 
  • Défaillance du matériau en raison du vieillissement ou d'une température élevée
  • Oxydant présent dans le flux de processus
  • Liquide de nettoyage inapproprié ou trop concentré
  • Densité NBR par rapport à l'ozone
Solution proposée :
  1. Remplacez les joints si le vieillissement est la cause du problème. Vérifiez la compatibilité du joint avec le fluide et changez de matériau si nécessaire. Vous pouvez également effectuer un reconditionnement complet dans votre centre de service Alfa Laval le plus proche.
  2. Si le NEP (nettoyage en place) est la cause première, passez en revue la méthode et le liquide de nettoyage.
En prévention :
  1. Le remplacement des joints aux intervalles recommandés évitera les pannes dues au vieillissement.
  2. Dans d'autres circonstances, envisagez de passer à un élastomère différent pour assurer la compatibilité du fluide ou à un changement d'alliage de plaque pour éviter la corrosion.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Le fluide fuit à l'extérieur de l'unité. Les joints sont partiellement visibles sur le côté de l'ensemble de plaques.

Causes possibles :
  • Marteau hydraulique, gonflement du joint dû à une incompatibilité avec le fluide ou rainures de joint déformées.
  • Ensemble de plaques insuffisemment serré.
  • Colmatage en combinaison avec une haute pression.
  • Collage rompu en combinaison avec une haute pression.
Solution proposée :
  1. Changez le joint ou utilisez un autre système de fixation en époxy.
  2. Assurez-vous que les joints sont compatibles avec le processus et vérifiez qu'il n'y a aucune déformation dans la rainure du joint.
  3. Vérifiez les procédures de démarrage, le processus, les pompes et les vannes.
En prévention : 
  1. Suivez le manuel d'instructions pour connaître les procédures de démarrage et d'arrêt appropriées.
  2. Lors de l'ouverture des vannes, ouvrez d'abord la sortie, puis ouvrez lentement l'entrée. Veillez à ne pas trop serrer l'échangeur thermique et assurez-vous que l'unité est serrée selon la dimension recommandée pour garantir un contact métal sur métal.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Le joint est gonflé ou dissous. Il est difficile de sceller une unité après ouverture.

Causes possibles :
  • Absorption des fluides de process ou du liquide de nettoyage.
  • Le joint n'est pas compatible avec le fluide.
Solution proposée :
  1. Remplacez par un matériau élastomère différent adapté au fluide.
  2. Revoyez la sélection des fluides de nettoyage.
En prévention :
  1. Fournissez un rapport sur la qualité des fluides et de l'eau avant l'achat, afin de connaître le meilleur matériau de joint « recommandé ».

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Le fluide fuit à l'extérieur de l'unité. Les joints sont fissurés et ressortent sur le côté. Il manque des morceaux de caoutchouc

Causes possibles : 
  • Une fissure a commencé à apparaître et se propage à travers le matériau en caoutchouc.
  • Le joint n'est pas placé au centre de la rainure du joint mais sur le bord.
  • Les fluides agressifs « rongent » le matériel.
  • Le volume augmente en raison de la température élevée.
Solution proposée :
  1. Changez les joints et envisagez de passer à un autre matériau.
  2. Suivez les instructions pour le changement de joint et la fermeture de l'unité.
  3. Augmentez la température au-dessus de 100 °C si possible.
En prévention :
  1. Suivez le manuel d'instructions pour connaître les procédures de démarrage et d'arrêt appropriées.
  2. Proposez une formation appropriée aux opérateurs.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Mon unité a une fuite externe et/ou les joints pendent lors de l'ouverture de l'ensemble de plaques.

Causes possibles :
  • Pour les unités collées
    • Décollement de la fixation
    • Rainure du joint de plaque sale
    • Joint sale
    • Durcissement insatisfaisant de la colle
    • Colle inappropriée pour le processus
  • Pour les unités sans colle
    • Dislocation
    • Mauvais assemblage
Solution proposée :
  1. Sur les pièces mineures, utilisez de la colle de réparation et si c'est important, envisagez d'effectuer un reconditionnement complet de l'ensemble de plaques avec la colle et la procédure appropriées.
  2. Placez correctement le joint sans colle dans la rainure, vous devrez peut-être utiliser du ruban adhésif pour le fixer et le fermer soigneusement.
En prévention :
  1. Assurez-vous de nettoyer le joint, de nettoyer la rainure du joint, de suivre les instructions de polymérisation et de vérifier que le joint est fixé au bon endroit.
  2. Vérifiez le type de colle utilisée.
  3. Vérifiez que le joint est dans la rainure et fermez-le soigneusement.
  4. Proposez une formation appropriée aux opérateurs.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

.

Problèmes de performances

Un échangeur de chaleur aux performances anormales peut présenter différentes caractéristiques : des écarts de performances cycliques, progressifs ou immédiats. Alfa Laval peut vous aider dans le cadre des opérations suivantes : 

  • Refonte et optimisation
  • Évaluation de l'état visuel
  • Audit de performance
  • Nettoyage sur place
  • Remplacement de pièces
  • Audit de fonctionnement
  • Reconditionnement
  • Inspection
  • Formation
  • Nouvelle unité

reconditioning_post_cleaning_inspection.jpg

Quels problèmes de performances rencontrez-vous avec votre échangeur thermique à plaques et joints ?

Baisse de haute pression ou performances thermiques réduites – Écart de performances cycliques    Baisse de pression ou performances thermiques réduites – Écart de performances progressives  Fuites de fluide du processus dans le fluide utilitaire ou inversement  

Baisse de pression ou performances thermiques réduites – Écart de performances immédiates  Répartition inégale de la température  

Baisse de pression ou performances thermiques réduites – Fuite de fluide possible 

Je rencontre une baisse de haute pression ou des performances thermiques réduites ayant un impact sur l'efficacité du système. Il s'agit d'un écart de performances cyclique.

Causes possibles : 
  • Variations saisonnières de température ou processus instable.
Solution proposée :
  1. Vérifiez les paramètres réels par rapport aux paramètres de la conception originale de l'échangeur thermique.
  2. Si vous envisagez une nouvelle conception ou une optimisation, passez en revue la contrainte de cisaillement de la paroi de la plaque de canal ou d'autres options de pressage de plaque.
En prévention :
  1. Évaluation minutieuse lors de la conception en réfléchissant à la meilleure solution possible en tenant compte des variations de température au cours de l'année.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Je rencontre une baisse de haute pression ou des performances thermiques réduites ayant un impact sur l'efficacité et/ou la disponibilité du système. Il s'agit d'un écart de performances progressif.

Causes possibles :
  • Accumulation de substances indésirables sur une surface.
  • Faible contrainte de cisaillement sur les parois des canaux de la plaque.
  • Les conditions de fonctionnement diffèrent des paramètres de conception. Réactions chimiques, précipitations, etc. Mauvaise répartition possible lorsque les plaques sont en parallèle.
Solution proposée :
  1. Effectuez un nettoyage chimique ou mécanique.
  2. Vérifiez que le débit réel est cohérent avec le débit prévu de la conception de l'échangeur thermique.
  3. Envisagez une nouvelle conception ou le retrait des plaques, passez en revue la contrainte de cisaillement de la paroi de la plaque de canal ou d'autres options de pressage de plaque.
  4. Pensez à installer des filtres sur les lignes.
Pour une prévention future :
  1. Les procédures de nettoyage en place optimisées (NEP) exécutées conformément aux instructions constituent la solution la plus intelligente pour lutter contre l'encrassement.
  2. Vous pouvez également retirer les plaques pour augmenter la contrainte de cisaillement, améliorer la surface d'échange thermique ou envisager différentes profondeurs de pressage pour les plaques.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Le fluide de process de mon unité fuit dans le fluide d'utilitaire ou inversement. Cela a entraîné un changement mineur de la conductivité thermique. Il s'agit d'un écart de performances progressif.

Causes possibles : 
  • La corrosion ou la fissuration par fatigue a provoqué un trou sur les plaques de l'échangeur thermique.
Solution proposée :
  1. Effectuez un test hydraulique avec des plaques installées dans l'unité. Ouvrez le trou du port opposé pour vérifier s'il y a de l'eau bouillonnante, ce qui vous indiquera l'emplacement de la fuite.
  2. Remplacez le matériau de la plaque par des alliages alternatifs. Si le problème est lié à la fatigue, vérifiez s'il y a des pics ou des surtensions de fonctionnement.
En prévention :
  1. Évitez les pics de pression ou les surtensions et veillez à sélectionner le bon alliage lors de la phase de conception initiale.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Je rencontre une baisse de haute pression ou des performances thermiques réduites ayant un impact sur l'efficacité et/ou la disponibilité du système. Il s'agit d'un écart de performances immédiates

Causes possibles :
  • La taille des particules dans le fluide dépasse la profondeur de pressage des plaques de canal.
  • Des débris étrangers sont présents dans le flux.
Solution proposée :
  1. Identifiez la plus grande taille et quantité de particules dans le fluide. 
  2. Rincez le filtre, installez des filtres en ligne ou envisagez une autre profondeur de pressage de la plaque.
Pour une prévention future :
  1. Installez des filtres à orifice ou des crépines si les débris ont un volume dépassant 50 % du canal libre. Une autre option consiste à utiliser un canal libre plus grand (par exemple des plaques à grand écart) pour les plaques.
  2. Avant de démarrer le processus (première fois ou après l'arrêt de l'entretien du système), rincez les tuyaux pour vous assurer qu'aucun débris étranger ne pénètre dans le PHE.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Il y a eu une répartition inégale de la température liée aux conditions créées par les débits. La température de sortie diffère entre les unités parallèles. Il s'agit d'un écart de performances immédiat.

Causes possibles : 
  • Répartition irrégulière du débit due à des conditions de fonctionnement différentes des paramètres de conception.
  • Mauvaise conception.
Solution proposée :
  1. Changez la conception de façon à obtenir une répartition plus uniforme du débit sur les unités parallèles (ou retirez une unité).
  2. Si le problème concerne une unité, envisagez de la remplacer par un port de plus grande taille ou ajoutez une unité en parallèle.
En prévention :
  1. Vérifiez toujours attentivement les conditions réelles par rapport aux paramètres de conception.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Je rencontre une baisse de haute pression ou des performances thermiques réduites ayant un impact sur l'efficacité du système et/ou les temps de disponibilité. J'observe une fuite de fluide dans mon unité. Il s'agit d'un écart de performances immédiat.

Causes possibles : 
  • Cela peut être dû à un mauvais assemblage des plaques. Les plaques ont peut-être été mal assemblées ou dans le mauvais ordre après un arrêt de service.
  • Cela peut être dû à un assemblage incorrect ou à l'utilisation de mauvaises pièces lors de la fabrication. 
Solution proposée : 
  1. Vérifiez le motif en nid d'abeille sur le côté du GPHE pour vous assurer qu'il est uniforme.
  2. Consultez et vérifiez la spécification de l'échangeur thermique par rapport à la documentation fournie avec celui-ci.
  3. Ouvrez l'échangeur thermique et vérifiez que les plaques sont dans l'ordre spécifié dans la liste d'accrochage des plaques.
Pour une prévention future :
  1. Lorsque vous effectuez un entretien, marquez le côté de l'ensemble de plaques avec une ligne diagonale et/ou numérotez chaque plaque en fonction de l'ordre dans lequel elles sont accrochées dans l'échangeur thermique.
  2. Suivez toujours le manuel d'instructions et la liste d'accrochage des plaques.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

.

Pièces endommagées

Certaines pièces de votre échangeur thermique peuvent être endommagées. Nous espérons que l'outil de dépannage ci-dessous pourra vous aider à déterminer le problème et les actions correctives à mettre en place. Alfa Laval peut vous aider dans le cadre des opérations suivantes : 

  • Évaluation
  • Remplacement de pièces
  • Formation

gphe-640x360.jpg

Quel type de dommage rencontrez-vous avec votre échangeur thermique à plaques et joints ?

Dommages sur la plaque/l'ensemble de plaques  Dommages sur le cadre/les pièces du cadre  Dommages sur les joints  

 

Je vois des dommages tels que des déformations, des marques, des rayures, de la rouille, du grippage... sur les plaques/ensembles de plaques

Causes possibles : 
  • Elles sont peut-être tombées ou elles ont été heurtées par un camion/un outil pendant le transport ou pendant la manutention sur le site.
  • La rouille peut être une usure normale en fonction de l'environnement et du vieillissement. Les dommages n'ont peut-être pas (encore) provoqué de fuite dans l'unité et certains dommages ne réduiront pas forcément les performances.
Solution proposée :
  1. Notez les dommages, consultez le manuel d'instructions pour les directives.
  2. Faites une évaluation des risques et si cela ne pose pas de problèmes de sécurité, vous pouvez envisager de faire un test d'étanchéité aux températures de fonctionnement.
  3. Si nécessaire, planifiez l'entretien lors du prochain intervalle d'entretien.
En prévention :
  1. Manipulez votre échangeur thermique avec soin.
  2. Utilisez les outils appropriés et suivez toujours les directives du manuel d'instructions.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Je vois des dommages tels que des déformations, des marques, des rayures, de la rouille, du grippage, etc. sur les cadres/ le bâti

Causes possibles :
  • Elles sont peut-être tombées ou elles ont été heurtées par un camion/un outil pendant le transport ou pendant la manutention sur le site.
  • La rouille peut être une usure normale en fonction de l'environnement et du vieillissement. Les dommages n'ont peut-être pas (encore) provoqué de fuite dans l'unité et certains dommages ne réduiront pas forcément les performances.
Solution proposée :
  1. Notez les dommages, consultez le manuel d'instructions pour les directives.
  2. Faites une évaluation des risques et si cela ne pose pas de problèmes de sécurité, vous pouvez envisager de faire un test d'étanchéité aux températures de fonctionnement.
  3. Si nécessaire, planifiez l'entretien lors du prochain intervalle d'entretien.
En prévention :
  1. Manipulez votre échangeur thermique avec soin.
  2. Utilisez les outils appropriés et suivez toujours les directives du manuel d'instructions.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail. 

 

Je vois des dommages tels que des déformations, des marques, des rayures, de la rouille, du grippage, etc. sur les joints.

Causes possibles : 
  • Il peut avoir été rayé lors de la manipulation sur le site.
  • Les fissures ou le durcissement peuvent être une usure normale en fonction de l'environnement et du vieillissement (fissures d'ozone). Les dommages n'ont peut-être pas provoqué de fuite dans l'unité pour l'instant et certains dommages ne réduiront pas forcément les performances de façon importante (durée de vie plus courte).
Solution proposée :
  1. Notez les dommages, consultez le manuel d'instructions pour les directives.
  2. Faites une évaluation des risques et si cela ne pose pas de problèmes de sécurité, vous pouvez envisager de faire un test d'étanchéité aux températures de fonctionnement.
  3. Si nécessaire, planifiez l'entretien lors du prochain intervalle d'entretien.
En prévention :
  1. Manipulez votre échangeur thermique avec soin.
  2. Utilisez les outils appropriés et suivez toujours les directives du manuel d'instructions.

Ces suggestions vous ont-elles aidé ? Si tel n'est pas le cas, contactez-nous par téléphone ou e-mail.